Outil de gestion pour la diffusion cinématographique

Porteur du projet

Nom : Riou

Prénom : Marie-Elaine

Organisme : Caravane Films Productions

Membres de l'équipe
  • Christophe Angel

  • Cinéma et médias

Plateforme de contrat intelligent ; tandis que le créateur a un compte utilisateur, où il peut mettre en vitrine ses films disponibles et/ou à venir et leurs conditions spécifiques, REGARD s'en sert pour sa programmation en fonction des films et des conditions. Le créateur peut donc savoir en temps réel où joue son film, et ce qu'il en retire financièrement.

Description du projet
Origine du projet :

Nous organisons chaque année, différentes projections et webdiffusions de courts métrages. En 2020, plus de 100 oeuvres ont été gérées ainsi. Comme chaque oeuvres vient avec des conditions différentes (territoire, durée, format, fréquence, public cible, etc.) mais que nous souhaitons en optimiser la diffusion, nous cherchions une solution pour y arriver.

Réponse du projet face à la problématique vécue :

Nous manquions de flexibilité dans les choix des films que nous présentions lors de ces projections et webdiffusions. Pour chaque film, on essayait de trouver plus d'une occasion, car ça devait valoir la peine de payer les droits. De plus, on devait se limiter à seulement quelques films, vu la gestion que cela entraînait ensuite. Vu le nombre de conditions diverses et évolutives pour chacune des oeuvres que nous sélectionnons, et que nous devons libérer des droits en bloc, sans savoir si la demande des diffuseurs sera aussi forte que nous le prévoyons, nous perdons beaucoup de temps, énergie et argent à gérer le tout de façon manuelle, sans solution numérique. De plus, nous étions jusqu'ici incapable d'informer régulièrement les créateurs du parcours de leur film, alors que parfois, cette simple information aurait pu grandement optimiser la promotion de nos initiatives. Grâce à cette plateforme de gestion, toutes les parties seront comblées, autant les créateurs dont les droits d'auteur seront respectés avec plus de précisions et qui auront un plus grand rayonnement, que nos clients diffuseurs pour notre plus grand volume de films disponibles, et finalement notre équipe de travail, qui pourra concentrer ses efforts sur la programmation artistique plutôt que sur la gestion manuelle de ces négociations.

Outils technologiques utilisés :

Plus qu’une section de notre site web, il s’agit d’un accès à un compte utilisateur, à partir du site web. Lorsque les utilisateurs se connectent, ils ont trois options de profil : créateurs, diffuseurs ou public. Il s’agit donc d’une application, similaire au modèle de Airbnb par exemple, où tu peux soit être un voyageur ou hôte. L’hôte (créateur dans notre cas) offre un service (contenus), tandis que le voyageur (diffuseur) peut le sélectionner. La phase 1 impliquerait que seul REGARD peut agir comme diffuseur. Lors d’une phase 2, tout diffuseur pourrait interagir avec l’offre des créateurs. Finalement, la phase 3, pourrait impliquer que même le public, spectateurs individuels, puissent acheter des programmes de courts métrages, en fonction de leurs disponibilités. Bien que nous utilisions Airbnb en exemple, nous souhaitons partir de ce point de départ pour innover et créer une application adaptée à nos besoins car ça n’existe pas pour les organismes culturels qui doivent négocier des contrats à la pièce, en fonction de contraintes multiples et évolutives.

Collaboration dans le projet :

Bien que pour le moment, l'idée se concentre sur les besoins d’un organisme spécialisé en diffusion audiovisuelle comme REGARD, un de nos objectifs est d’en partager les bénéfices avec d'autres milieux de d'autres disciplines artistiques. La plateforme pourra servir entre créateurs et diffuseurs en milieu scolaire, par exemple, tant pour des œuvres filmiques, visuelles, que littéraires, ou pour partager des outils pédagogiques, par exemple. Afin d’en faire profiter d’autres festivals de la région, on pourrait imaginer qu’ils invitent les artistes du monde de la musique, de la marionnette, de la photo, etc. à soumettre des œuvres dont la circulation est envisageable sur cette plateforme, ce qui permettrait aux organismes de les diffuser à d’autres moments dans l’année et rejoindre plus de public, plus de retombées. Et sauver du temps en gestion de contrats et libérations de droits. Bref, il s'agit d'un "marché" d'œuvres/contenus et de droits d'auteur, entre créateurs et diffuseurs.

Transférabilité du projet :

À l'aide de tutoriel vidéo sur notre site web et en participant à des webinaires et/ou panels sur l'utilisation du numérique pour optimiser nos pratiques.